Le burn-out dans l’entrepreneuriat

Juin 9, 2021 | Conseils

Le burn-out au travail est de plus en plus reconnu. Il y a de la prévention, on commence à former les grandes entreprises sur le sujet et on essaye d’accompagner au mieux les personnes qui en souffrent.Mais qu’en est-il dans entrepreneuriat ? On pourrait se dire que les freelances ont la chance de pouvoir gérer leur emploi du temps, et de ce fait, pouvoir éviter le burn-out. Ce n’est pas tout à fait exact malheureusement ! Pour suivre mon podcast, rendez-vous pour l’épisode 36 le burn-out dans l’entrepreneuriat .

Le burn-out qu’est-ce que c’est ?

Définition du burn-out :

Le burn-out peut toucher tout le monde. Les salariés, les patrons, les parents au foyer, personne n’est à l’abri.
Le burn-out s’appelle en français « le syndrôme d’épuisement professionnel » .
Selon l’OMS, c’est un “sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail.” La Haute Autorité de Santé (HAS) la définit comme un état « d’épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel ».

Symptômes du burn-out :

On a parfois du mal à faire la différence entre un épuisement professionnel et une dépression.Pourtant, si l’on en croit les spécialistes du sujet, la différence de symptômes est sans équivoque.Par exemple, une personne dépressive sait qu’elle est souffrante. Une personne en burn-out est dans un déni total. Là où cette personne voudra pousser encore plus loin le bouchon du perfectionnisme, la personne dépressive ressentira quant à elle un désintérêt total et ainsi de suite.

Le burn-out est donc une maladie à part entière, et les signes sont nombreux.Mauvais sommeil, peur d’être mauvais dans son activité, dévalorisation permanente, repli sur soi… Il est très important de consulter un médecin si l’on ressent ce genre de symptômes, car le burn-out ne se soigne pas en prenant du repos. Il faut consulter des professionnels pour sortir de ce cercle vicieux.

Le burn-out dans l’entrepreneuriat

Alors oui, les freelances ont la possibilité de choisir leur façon de travailler. Ils sont libres d’organiser leur emploi du temps, l’heure à laquelle ils commencent et celle à laquelle ils terminent.
Mais cela ne garantit pas du tout d’éviter un burn-out !

Qui dit choix de ses horaires ne dit pas travailler moins, et c’est souvent même le contraire. Lorsque l’on travaille de chez soi, on peut avoir tendance à travailler tout le temps. Un peu les week-end, plus tard le soir, ça va vite. De mêmes les vacances peuvent être synonymes de perte d’argent. Alors, il n’est pas rare de ne prendre qu’une semaine ou deux de repos par an.

Et même lorsque l’on est organisé.e, il faut faire avec les aléas de la vie de freelance. Par exemple, on peut se laisser happer par des demandes urgentes de clients, souvent oppressé.e par l’idée de perdre le client si on refuse.
Les arrêts maladie ne sont pas forcément accessibles non plus à tous les freelances, donc cela peut devenir très angoissant si on n’y prend pas garde.

Quelque conseils pour lutter contre le burn-out dans l’entrepreneuriat ?

A moins d’avoir souscrit à une assurance qui garantie les revenus en cas de maladie, chez les freelances on ne peut pas forcément s’arrêter, car cela signifie une perte de revenue.
On peut néanmoins essayer de mettre des barrières avec sa vie professionnelle. En se faisant un planning par exemple, on ne fait pas déborder le travail systématiquement en week-end.
On peut aussi mettre des sous de côtés tout au long de l’année, en prévisions des vacances.

Si les demandes des tes client.e.s se font oppressantes, n’hésite-pas à dire non. Protège toi, protège ton bien-être et tes loisirs.
Et si tu commences à sentir le stress qui monte, une angoisse, un manque de motivation ou au contraire, un perfectionnisme presque « malsain » n’hésite-pas à t’arrêter un peu. Et surtout, il ne faut pas hésiter à consulter et à se faire aider, car sortir d’un burn-out n’est pas évident.

Il existe d’autres types de burn-out comme celui vécu par un.e salarié.e à qui on demande trop. Il y-a aussi le burn-out parental qui est également de plus en plus fréquent. c’est le fait d’être épuisé mentalement dans la gestion de la famille, du ou des enfants. Nos ancêtres n’étaient pas vraiment touchés par ça, quoi que, c’était sûrement caché si c’était ressenti et on mettait d’autres mots dessus, mais la pression qu’on se mettait en tant que parents était bien différente. Il y a bien longtemps par exemple le simple fait d’avoir un enfant qui atteignait l’âge adulte était déjà une victoire… Tout ça pour dire qu’il y a d’autres formes d’épuisement que celui occasionné par le travail.

Pour conclure

Tant que les statuts de freelances ne seront pas réglementés (coucou le congé maternité en tant qu’entrepreneuse !) il est quand même important de rappeler (à nos clients et à nous même) que nous sommes des êtres humains.
Nous avons aussi besoin de repos et de respect.
Alors oui, on veut gagner notre vie, on veut pouvoir être fier.e de notre travail et nos réussites, mais il faut aussi penser à notre santé !

Toi aussi tu as connu une situation de burn-out dans l’entrepreneuriat ? N’hésite- pas à me dire ce qui a fonctionné pour toi et comment tu t’en es sorti.e. Si tu souhaites lire d’autres articles sur le monde de l’entrepreneuriat, tu peux voir aussi Comment réduire son emprunte écologique quand on est entrepreneur ou l’entrepreneuriat de demain par exemple.

Vis pour toi !

0 0 votes
Évaluation de l'article

Mes derniers articles

Les célébrations de Mabon

Les célébrations de Mabon

Le sabbat de Mabon aura lieu le 21 septembre. La lumière du jour et de la nuit sont parfaitement égales ce jour là. C'est un moment d'équilibre, où l'on commence a préparer l'hiver mais que le...

lire plus
Les sorcières des légendes

Les sorcières des légendes

Je te propose cette semaine un épisode dédié aux sorcières des légendes. Les contes et légendes de sorcières sont monnaie courante dans la littérature, et sous une forme ou une autre, on les...

lire plus

Tu as envie de me parler de ton (futur) projet pour qu’on lui donne ensemble une véritable âme visuelle ?

Prendre RDV pour un appel découverte ✨

Copyright © 2021

Marion PERRIN | Mentions Légales | Politique de Confidentialité | Tous droits réservés