Les célébrations de Yule

Lifestyle 16 décembre 2020

Bienvenue dans ce dernier article de l’année 2020 ! Cette semaine j’ai eu envie de te parler des célébrations de Yule, tu peux aussi retrouvé l’épisode de podcast relié à cet article ici. Je souhaitais resté dans un thème de saison cette semaine, et je voulais évoquer avec toi la fête de Yule, qui est un peu l’ancêtre de notre Noël.

Les origines de Yule


Yule est une fête très ancienne, aux racines celtes et germaniques.
C’est une fête qui se tient lors du solstice d’hiver et qui s’étend sur 12 jours.
La plupart du temps c’est le 21 décembre, même si cela peut varier selon les caledriers.

Et cette année, lors du solstice d’hiver, nous aurons la chance de vivre un phénomène rarissime. Car se tiendra la Grande conjonction de Saturne et Jupiter, ce qui n’est pas arrivé depuis 400 ans. En s’alignant, les deux planètes formeront l’étoile de Noël. On peut donc s’attendre à un solstice très chargé en énergies !

Le solstice d’hiver c’est la nuit la plus longue de l’année. A partir de ce moment, les nuits vont petit à petit raccourcir pour aller jusqu’au printemps et à plus de lumière.
Pour replacer Yule dans son contexte, nos ancêtres qui avaient une vie bien plus rude et rythmée par les saisons que la notre, c’était la fête de la renaissance du Dieu Soleil. Un moment très attendu, après les rigueurs et les difficultés de l’hiver, sans chauffage central, ni supermarché !

On peut noter que Yule marque la naissance de plusieurs dieux païens, tels que :

  • Dionysos (dieu de la vigne, du vin, de la démesure et de la folie),
  • Odin (dieu principal de la mythologie nordique)
  • Attis (dieu de la végétation perdue et retrouvée en Asie Mineure)

Et quelques siècles plus tard, nous avons également la naissance de Jésus, qui, s’il n’est pas un dieu, est un symbole très important de la religion catholique.

Donc, chez les celtes, cette fête est liée au Vieux Roi du Houx (symbole de l’hiver) qui affronte et laisse sa place au Jeune Roi du Chêne (symbole du printemps).

On peut également noter que chez les romains, on fêtait les saturnales, du 17 au 23 décembre. Cette fête était dédiée au dieu Saturne (dieu du temps, de la mort et protecteur des semailles). Durant les saturnales, on offrait des cadeaux aux enfants, et on libérait temporairement les esclaves.

Par ailleurs, Yule est une fête qui perdure encore aujourd’hui chez les wiccans, attachés aux cycles des saisons et de la nature. C’est aussi très largement fêté chez les peuples scandinaves, pour qui c’est une part intégrante de leur culture.

Passons maintenant aux célébrations de Yule !

Comment célébrer Yule ?

Comme Noël, Yule est une fête familiale. Ainsi, on se retrouve tous ensemble, autour d’un bon repas. On en profite, simplement, en savourant le bonheur d’être ensemble.
Les jours sont courts, les nuits sont longues, c’est donc le moment parfait pour se recentrer sur l’essentiel. On peut faire le point sur son année, mais aussi se recentrer sur ses proches, passer du temps de qualité avec eux.
Tu peux faire beaucoup de choses lors des célébrations de Yule! Je t’en liste donc quelques unes, à toi de faire comme tu le sens !

L’arbre de Yule :

C’est l’ancêtre de notre sapin de Noël. Il est très important qu’il soit en pot, afin de le maintenir en vie. Il est décoré, avec des boutons de fleurs séchés, des feuilles, des pommes de pin, tout ce que l’on peut trouver dans la nature.

La buche de Yule :

Là encore, notre buche de Noël vient de cette tradition.
La buche de Yule est une vraie buche, que l’on peut décorer, avec des matériaux qui brulent, car elle est destinée à nous apporter chaleur et lumière en finissant dans la cheminée.
C’est une buche de chêne traditionnellement, et ne doit pas avoir été acheté.
Pour se faire, il y’a beaucoup de pratique, mais une petite promenade en forêt est une bonne option.
Pour nous, qui n’avons pas tous la chance d’avoir une cheminée, on peut parer notre buche de Yule de décorations et y ajouter 3 bougies.
Elles peuvent-être :

  • rouge, verte et blanche (couleurs symboliques de la saison).
  • verte, dorés et noire (couleurs symboliques du dieu soleil)
  • blanche, rouge et noire (couleurs symboliques de la Grande Déesse)

La décoration de la maison :

Yule est, tu l’aura compris, la fête du retour de la lumière. Pour décorer sa maison, on ne lésine pas sur les bougies.
C’est un moment propice pour faire des bouquets de fumigation, pour purifier son intérieur.

Tu peux également te lancer dans la confection de petits pots pourris pour une ambiance olfactive agréable et cosy.
Les senteurs associées à Yule sont : l’encens, la cannelle, le cèdre, la myrrhe, la muscade, le romarin, le thym, le pin et les agrumes.
On peut aussi s’inspirer de nos voisins nordiques et mitonner des petits vins chauds aux épices et grignoter des produits de saison, comme les fruits secs ou séchés, des biscuits à la cannelle ainsi que des pommes ou des poires.
On peut également fabriquer une jolie couronne de houx, pour protéger son domicile, en l’honneur du vieux roi houx.

De manière générale, les fêtes de la roue de l’année celtique sont des fêtes profondément respectueuses de la nature qui nous entoure. Le but de ces célébrations de Yule est de ne faire rentrer chez soi que des choses venues de la nature.

Pour conclure, si tu as envie de fêter Yule, la seule règle qui prévaut est « Si nul n’est lésé, fais ce que tu veux ». Tu peux l’organiser comme tu le souhaites, du moment que tu respectes la nature.
Car, comme toutes les fêtes païennes, elle doit être respectueuse de la nature, car elle lui est dédiée!

J’espère que cet article t’aura plu, n’hésites pas à me laisser un commentaire, pour me dire comment tu fêtes Yule! Vis pour toi !

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments