S’organiser avec des enfants durant le confinement

Avr 21, 2021 | Conseils

Dur dur en ce moment pour les parents. Entre les confinements successifs, la fermeture des écoles et des crèches ET le maintien de son activité, nous sommes en ce moment tous dans le même bateau (ou littéralement tous dans la même galère). Et c’est une question que nous nous posons tous, comment s’organiser avec des enfants durant le confinement ?
Salarié en télétravail, ou freelance, nous assistons à l’anéantissement de notre routine quotidienne, avec nos chères têtes blondes sur les bras.

Comme chaque semaine, tu peux retrouver cet article dans sa version podcast S’organiser avec des enfants durant le confinement !

Pour les tous petits

Le point positif d’avoir des enfants en bas âge, c’est qu’on a pas à faire le suivi scolaire.
Par contre, le concept même de « maman ou papa travaille » n’a aucune prise sur eux. Ils sont petits et ils ont besoin de leurs parents TOUT LE TEMPS.
Alors autant se dire tout de suite que ça va pas être simple. Et déculpabiliser aussi. Gérer son boulot à distance, en temps de pandémie, tout en s’occupant d’un bébé, merci le stress.
Alors hop, on souffle un bon coup et on essaye de se dire que ce n’est pas grave de ne pas être au top sur tous les plans.

A deux, en général c’est mieux. Si tu as la chance d’être en télétravail avec ton (ta) conjoint(e) il est plus simple de se répartir la tâche.
Bien entendu, on en discute en amont, et on évite l’improvisation, et dans le même temps, les frictions.
Bref, on s’organise !

Dans les premiers mois de sa vie, un bébé, même s’il a besoin d’interactions avec ses parents, dort, mange, dort et mange (enfin dans le meilleur des cas bien sur). Tu peux le garder à tes côtés en permanence, sur un tapis d’éveil ou dans son transat par exemple.

Pour les plus grands

C’est là que ça se complique un peu plus. Même plus grands, les enfants ne comprennent pas forcément que nous ne puissions pas nous occuper d’eux toute la journée.
Alors encore une fois, la clef c’est de s’organiser. S’ils sont assez grands pour ça, on organise avec eux un planning jour par jour. Les plages horaires consacrées au travail scolaire, les plages de jeux avec le parent disponible, les plages de jeux calmes …

S’ils font encore la sieste, tu peux en profiter pour t’avancer au maximum sur ton boulot.
Pareil, si tu dois planifier des réunions, des visios et que tu as besoin de calme, fais au maximum en fonction du moment où tu peux être tranquille. Le matin si tu as la chance que ton/tes enfant(s) dorme(nt) ou pendant leur sieste.
Sinon, si tu as l’option conjoint, organise toi avec lui !

En fonction de leur âge, tu peux aussi profiter de l’occasion pour les responsabiliser un peu. Vider le lave vaisselle, ranger leurs petites affaires … Des petites choses qui mine de rien, feront gagner du temps aux adultes.

N’oublies pas non plus qu’un enfant a besoin de se dépenser. Si tu as un jardin, c’est génial, sinon penses à programmer une petite sortie pour qu’il puisse se défouler et toi t’aérer par la même occasion !

Aux grands maux les grands remèdes

Il y-a aussi des solutions radicales, si tout gérer est compliqué, car toutes les situations ne se ressemble pas.

Si tu peux être en teletravail mais que tu ne peux pas gérer la garde de ton enfant, tu peux demander un arrêt pour garde d’enfant. Un seul des deux parents peut bénéficier de cet arrêt.

Tu peux demander à être mise en chômage partiel si tu es dans le privé par exemple et toucher 84% de ton salaire (100% si tu es au smic).

Pour les travailleurs indépendants, ou les professions libérales, il est possible de demander un arrêt dérogatoire auprès de la sécurité sociale.

Et enfin, les fonctionnaires peuvent bénéficier d’une autorisation spéciale d’absence, indemnisée à 100%.

Pour conclure

On ne va pas se mentir, c’est une situation compliquée à gérer, même en temps qu’adulte. Même si nos chérubins peuvent se montrer terriblement épuisants, il ne faut pas non plus trop leur faire sentir notre stress ou notre agacement.
Ils sont petits, ils ont besoin de nous et nous voir plus souvent avec eux à la maison peut les plonger dans un état d’excitation intense.
Alors, on souffle, on profite de nos enfants, on essaie de déculpabiliser si l’on est pas aussi productif que d’habitude.

Profitons autant que possible de ce moment pas forcément agréable pour passer plus de temps avec nos enfants et être heureux en famille ! J’espère que cet article sur comment s’organiser avec des enfants durant le confinement t’aura été utile !

Vis pour toi !

0 0 voter
Évaluation de l'article

Mes derniers articles

Les célébrations de Litha

Les célébrations de Litha

Dans la série des fêtes de la roue de l'année, c'est au tour des célébrations de Litha !La fête de Litha fait partie des sabbats mineurs, comme Yule (pour le solstice d'hiver) Ostara (pour...

lire plus
Le burn-out dans l’entrepreneuriat

Le burn-out dans l’entrepreneuriat

Le burn-out au travail est de plus en plus reconnu. Il y a de la prévention, on commence à former les grandes entreprises sur le sujet et on essaye d'accompagner au mieux les personnes qui en...

lire plus
Les sirènes des contes et légendes

Les sirènes des contes et légendes

Dans le dernier épisode j'ai esquissé la présence des sirènes dans d'autres cultures, voici donc les sirènes des contes et légendes !On les retrouve dans les légendes grecques, mais aussi dans les...

lire plus

Tu as envie de me parler de ton (futur) projet pour qu’on lui donne ensemble une véritable âme visuelle ?

Prendre RDV pour un appel découverte ✨

Copyright © 2021

Marion PERRIN | Mentions Légales | Politique de Confidentialité | Tous droits réservés