Que doit contenir une charte graphique ?

Conseils 19 février 2020

Bonjour ! Bienvenue à toi sur ce nouvel article dédié à ta charte graphique !

Tu as un logo pour ton entreprise et tu te demandes si tu as besoin d’une charte graphique ? Parlons un peu de ce document pour comprendre son utilité et ce qu’il doit contenir.

La charte graphique est en quelques sortes le mode d’emploi de ton identité visuelle.
Le but de ce document est d’établir les règles d’utilisation pour garder l’univers graphique de la marque cohérent.
Il assure donc la cohérence entre tous tes supports (print & web) pour ton entreprise.

Le document s’adapte à tes besoins et aux besoins de ton entreprise. Il pourrait très bien y avoir 4 catégories (logo, couleurs, typographies et icônes par exemple) ou bien 15 ! Cela dépendra des éléments graphiques dont tu as besoin pour rendre ta marque, ton entreprise reconnaissable !

Pour résumer, la charte graphique est importante car elle permet de poser les bases de l’utilisation de ton identité visuelle (taille, couleurs, typographies…) et elle permet aussi de transmettre la personnalité de ta marque à une tierce personne si besoin (graphiste, employé.e, stagiaire…) sans qu’il y ait d’erreurs d’utilisation.

Voici une liste non exhaustive de tout ce que peut comporter ta charte graphique :

Les éléments indispensables

  • L’histoire de ton entreprise

Il est important de raconter l’histoire de la création de ta marque (storytelling), le but de ton entreprise et de parler de ta cible pour une meilleure compréhension de ta personnalité et de comment elle transparaît au sein de ton entreprise.

  • Ton logo

Le format final de ton identité visuelle qui sera le plus utilisé est présenté dès les premières pages de la charte graphique.

  • Les variantes et les déclinaisons

Pour cette partie, il s’agit de présenter ton logo dans d’autres formes, dispositions, couleurs, en version monochrome, versions pour les réseaux sociaux etc.

  • le code couleur de ton identité visuelle

Tu détailles les couleurs RVB (web), CMJN (impression), pantone, hexadécimal utilisées pour ton logo et ses variantes.

  • la ou les typographie(s) utilisée(s)

Il te faut présenter la police d’écriture du logo, celle de la baseline (slogan), la typographie à utiliser pour les titres des supports, le corps de texte etc… On peut également ajouter les choix des typographies bureaucratiques qui se rapprochent le plus de ton identité visuelle.

Les éléments secondaires

  • ton logo sur fond foncé et sur fond clair
  • les palettes colorimétriques pour élargir la gamme de couleurs du logo
  • la taille minimale du logo dans son utilisation et sa zone de sécurité (zone où aucun autre élément graphique ne peut être placé)
  • les mauvaises utilisations du logo / les interdits (exemple : le logo ne peut pas être déformé, aucun effet ou dégradé ne peut être appliqué sur le logo, les proportions du logo ne peuvent pas être modifiées…)
  • la mascotte ou les personnages de ta marque si tu en as
  • ton iconographie ou ton pack d’icônes
  • tes supports de communication offline (visuels de carte de visite, en-têtes de document…)
  • les visuels clés (photos, illustrations…)
  • les motifs et textures de votre entreprise

Cette charte graphique va vraiment servir ton image, tu peux donc y intégrer tout ce que tu juges nécessaire pour la bonne compréhension de la personnalité de ta marque et de l’univers de ton entreprise.

Je te propose dans cet article ma charte graphique en exemple ainsi qu’un freebie ci-dessous : la checklist de ta charte graphique.

J’espère que cet article t’aura plu !

Vis pour toi-même !

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de