L’infobésité dans ton business

Conseils 7 mai 2019

Aujourd’hui, j’ai entendu un terme qui m’a énormément fait réfléchir : L’infobésité. Au début, j’ai pensé qu’il s’agissait d’une forme bizarre d’anti-régime ou quelque chose de loufoque dans ce genre, mais en fait non. J’ai eu envie de vous parler et de développer un peu la chose avec vous.

Qu’est-ce que l’infobésité ? Selon wikipédia, c’est un « concept désignant l’excès d’informations reçues par une personne qu’elle ne peut traiter ou supporter sans porter préjudice à elle-même ou à son activité ».

En gros, quand on est entrepreneur.e., solopreneur.e ou peu importe le statut que l’on a, on doit se former sur certaines techniques, sur certains termes ou sur certains modèles économiques pour que notre activité marche.
Personne ne détient le savoir universel et il est normal de devoir apprendre et donc de s’informer sur des sujets divers et variés. C’est là que nous sommes vite submergés d’informations. Il y a une infinité de contenus (gratuits ou payants) sur le web nous donnant des astuces pour réussir dans notre business, pour se former aux réseaux sociaux, pour faire décoller son projet, pour gérer l’administratif avec brio, etc etc… Il existe des articles, des blogs, des comptes Instagram ou Facebook dédiés aux formations des entrepreneur.e.s, des coachs d’entreprise, des podcasts, des livres, des e-books, des vidéos…
En bref, beaucoup trop de sources différentes d’informations parmi lesquelles il faut faire un tri conséquent sur ce que vous apprendrez, sur ce qui peut être mis en pratique pour VOTRE entreprise.

J’ai moi-même vécu cette impression d’être surchargée d’informations sur la façon dont je devais m’y prendre pour gérer mon business.
J’ai d’abord étudié le fait de devoir être absolument présente sur TOUS les réseaux sociaux et très active dessus… je me suis épuisée à me créer partout des comptes à n’en plus finir, à chercher assez de contenus pour tous les alimenter etc. J’y perdais mon temps et toute mon énergie. Ensuite, j’ai suivi une formation qui me disait de ne choisir qu’un seul réseau social et de ne m’occuper que de celui-là. Je ne me suis donc intéressée qu’à Instagram et les résultats n’étaient pas là pour autant… En fait, ce qui a fonctionné pour moi, c’était de ne sélectionner que trois réseaux et d’y être active, mais pas intensément. Je n’y passe plus tout mon temps et au moins je vise vraiment mon coeur de cible. Maintenant, c’est encore mieux, j’ai une amie Community Manager qui m’aide ÉNORMÉMENT avec tout ça ! (Mon loup, je t’envoie plein d’amour si tu passes pas là <3).

Pour conclure, je ne pense pas qu’il y ait UNE seule bonne façon de faire pour gérer votre entreprise, ou même votre vie en général (attention aussi à la surcharge d’informations dans le domaine du développement personnel).
Le truc, et la seule vraie astuce que je peux vous donner dans cet article, c’est de tester !

Il n’existe pas un seul modèle de réussite qui soit identique à un autre.

Mettez des choses en place, pour essayer, et si ça ne marche pas, vous changez. Et si le nouveau concept ou la nouvelle manière de promouvoir vos services ou produits ne fonctionne pas, vous changez également !

Je ne peux pas mieux vous dire : faites le tri, et surtout…

Vivez pour vous-mêmes !

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de