Les plus grosses difficultés de l’entrepreneuriat féminin

Conseils 1 juillet 2020

Bonjour chère entrepreneuse intuitive !

Aujourd’hui je te parle d’entrepreneuriat et plus particulièrement des difficultés que l’on rencontre.
Effectivement, nombreuses sont les difficultés que l’ont peut rencontrer lorsqu’on se lance dans l’entrepreneuriat, et encore plus quand on est une femme. Non seulement, nous devons faire face à tous les obstacles classiques d’un lancement d’entreprise, mais en plus, nous devons redoubler d’efforts pour prouver qu’on est capable de créer et réussir notre business. Hé oui, je ne t’apprends sûrement rien mais en 2020, les préjugés sexistes sont malheureusement toujours d’actualité.

Afin de te préparer à ce qu’il t’attends lors de ton lancement d’entreprise, ou simplement si le sujet t’intéresse, voici une petite liste des difficultés fréquentes qu’une entrepreneure en devenir peut rencontrer:

1. Les femmes sont victimes des préjugés sexistes

Ce n’est pas nouveau, il y a bien plus d’hommes chefs d’entreprise que de femmes et de ce simple fait, nous avons plus de mal à nous projeter en tant que dirigeantes car nous avons peu de modèles auxquels nous identifier. Bien sûr il en existe, mais les femmes qui réussissent sont toujours moins mises en lumière que les hommes et à cause de ça, nous aurons tendance à manquer de confiance en nous. La société mets toujours le travail et le succès d’un homme en avant, beaucoup d’entre nous peuvent alors se sentir (à tort) moins légitimes à entreprendre…
Il est prouvé que si nous décidons de lancer la création de notre entreprise, nous aurons plus de mal à trouver des partenaires ou des soutiens financiers, nous devrons nous montrer plus convaincantes et faire preuve de plus de ténacité pour démontrer nos chances de réussite. Heureusement, nous sommes de plus en plus nombreuses à tenir le coup et à oser nous lancer en tant qu’entrepreneures. Autre bonne nouvelle, les mentalités tendent aussi à évoluer et la réussite des femmes est de plus en plus médiatisée! Alors restons optimistes, positives et continuons de nous battre pour l’égalité des sexes dans tous les domaines. Nous méritons autant que les hommes de nous imposer en tant que dirigeantes !

2. Travailler seule

Si comme moi tu as eu l’habitude de travailler entourée de collègues jusqu’à ta décision de lancer ton entreprise, alors le fait de te retrouver seule à travailler chez toi risque de te faire un choc.
C’est un avantage autant qu’un inconvénient car nous n’avons pas la pression d’un patron, nous ne devons de comptes qu’à nous même et nous pouvons travailler dans un calme absolu, mais la solitude peut vite devenir pesante et difficile à vivre.
Heureusement pour nous, il existe des espaces de co-working qui proposent des bureaux à louer en fonction de tes besoins (un ou plusieurs jours par semaine par exemple). Tu pourras alors profiter d’un environnement serein pour travailler tout en gardant une vie sociale et pourquoi pas même, trouver de nouveaux clients !

3. Le fardeau des démarches administratives

Définir le statut de ton entreprise, immatriculation, coups de téléphones interminables… On se retrouve vite noyées parmi toutes les infos que l’on peut lire sur les démarches pour lancer son auto-entreprise et tout ce que l’on a à gérer par la suite. Heureusement, il est possible de tout faire sur internet, le site Auto Entrepreneur te permettra de créer ton entreprise en ligne et de gérer les démarches qui s’en suivront. Je te conseille tout de même de lister tes questions et les étapes à la création de ton entreprise afin d’être sûre de ne rien oublier sur le moment.

4. Gérer ton budget et te passer d’un salaire

C’est vraiment l’un des côtés le plus difficile à vivre lorsqu’on se lance. Je ne vais pas te cacher qu’au départ les factures peuvent s’accumuler, les clients tarder à venir et ceux pour qui tu as déjà réalisé une prestation peuvent ne pas être pressés de te payer… Au début nous ne pouvons que difficilement nous projeter financièrement, on ne peut absolument pas savoir de quoi demain sera fait et il est fort probable que tu ne puisse pas te verser de salaire pendant quelques temps.
Pour vivre ce passage le plus sereinement possible, je te conseille d’avoir à l’avance une bonne organisation de ton budget pour avoir le maximum de visibilité sur les prochaines semaines. Et si tu as la chance de signer tes premiers clients, demande leur un acompte à te verser immédiatement à signature du contrat. Définis cet acompte en fonction des dépenses que ta prestation engendrera et pense à te dégager une marge pour payer les factures que tu as à côté.

5. La difficulté de trouver ses premiers clients

Parce que tu n’es pas commerciale de formation et que tu ne sais donc pas encore bien te vendre, trouver tes premiers clients peut s’avérer être un vrai parcours du combattant. Tu n’as pas forcément envie de passer tes journées à démarcher des personnes pour te faire raccrocher au nez (et finir totalement découragée), et tu n’as pas encore la chance d’avoir derrière toi l’expérience qui pourrait t’aider à témoigner de l’ensemble de tes talents et compétences (et c’est normal puisque tu débutes!).
Pas de panique cependant, nous sommes en 2020 et Internet mets à disposition de merveilleux outils pour ton travail de communication: Les réseaux sociaux!
Linkedin, Instagram, Facebook, Pinterest, chacun de ses réseaux peut t’apporter énormément de visibilité, une renommée et une confiance en toi que tu peux avoir du mal à exprimer à l’oral. Sois ambitieuse (mais pas hautaine), sûre de toi, créative et régulière sur le temps que tu y passe. Aujourd’hui il est devenu normal de développer son business à l’aide des réseaux sociaux, à toi de créer du contenu en rapport avec ton travail et ton site web et si ta cible est parfaitement définie, tu sauras l’attirer grâce à la pertinence de tes publications !

6. La peur de l’échec et les doutes permanents

Devenir entrepreneuse, de prime abord ça fait rêver. Mais quand on y réfléchis, nous n’avons personne sur qui nous appuyer et nous ne pouvons compter que sur nous même. Personnellement, je suis très régulièrement en proie au doute et je me remet sans cesse en question, mais tu sais quoi? C’est ce qui me permet d’avancer car je sais vite rebondir si je garde en tête mes objectifs!
A chaque coup de mou, souviens toi de pourquoi tu t’es lancée et dis toi que tu es capable d’y arriver! Si besoin revois tes objectifs, redéfinis un plan à respecter mais n’arrête jamais d’espérer! Crois en toi, crois en ton rêve et travaille dur pour réussir. Personne ne peux y croire à ta place, cette entreprise c’est la tienne et tu es la seule qui te battra pour son succès. Alors relève tes manches et gardes le sourire, le meilleur est à venir!

Ce projet d’entreprendre seule, c’est le projet de ta vie et si tu en es là, ce n’est certainement pas un hasard. Tout le travail que tu as accompli pour te lancer, tu ne te le dois qu’à toi alors sois fière d’être une femme et sois fière d’avoir osé réaliser ton rêve. Des obstacles, tu en connaîtras tout au long de cette aventure, mais tu verras que chaque épreuve de surmontée te donnera la force et l’expérience pour pouvoir tout affronter.

Vis pour toi-même !

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments