Bien se préparer avant de se lancer dans l’entrepreneuriat

Juin 30, 2021 | Conseils

Devenir freelance c’est tendance. En effet, la possibilité de travailler de chez soi, d’être maitre de son emploi du temps ça fait rêver.
Ce n’est pas pour autant que tout est plus simple. Il y-a des spécificités à l’entrepreneuriat qu’il est bon de connaitre avant de se lancer pour éviter quelques déconvenues ! Voici donc ce qu’il faut savoir pour bien se préparer avant de se lancer dans l’entrepreneuriat !

Sur le même sujet, tu peux lire cet article : les 9 erreurs de l’entrepreneure qui se lance. Tu peux lire aussi le burn-out dans l’entrepreneuriat. Pour retrouver cet article en format podcast, rendez-vous sur : bien se préparer avant de se lancer dans l’entrepreneuriat !

Planifier la transition salarié-freelance :

Pour bien se préparer avant de se lancer dans l’entrepreneuriat et éviter les problèmes, on ne devient pas freelance sur un coup de tête ! Le mieux est de prévoir bien en amont le lancement de son activité. Il est tout à fait possible de se préparer et de commencer son activité tout en gardant son activité de salarié par exemple. Tu peux par exemple commencer à mobiliser ton réseau, puisqu’en freelance, ce que tu vends avant tout c’est toi !
Autant avoir sous le coude quelques clients potentiels pour ta future activité.

Faire valider ses compétences

Le monde des freelances est très concurrentiel. Avoir de l’ambition c’est bien, mais avoir les moyens et les compétences qui vont avec c’est mieux ! Alors pourquoi ne pas envisager une formation par exemple, pour compléter (et valider) tes compétences avant de te lancer dans le grand bain ? Si tu es salariée, tu as le droit en fonction de certains critères, à des formations certifiantes grâce au DIF par exemple. Tu as cotisé pour ça, tu en as donc le droit, profites en !

Identifier sa cible

Avant de se lancer, c’est bien de savoir avec qui l’on veut travailler. A qui vas-tu te vendre ? Quel est ton client cible ? Cela s’appelle le « persona ». En le définissant, le plus précisément possible, tu saura alors comment t’adresser à tes clients. Et surtout, tu saura cibler ses besoins pour mieux y répondre.
Ce faisant, tu pourra adapter ton offre le plus possible, et la rendre plus attractive !

Travailler son organisation

Être entrepreneur.e c’est génial, tu peux enfin fixer tes horaires ! C’en est fini du 10h-18h, fini de la pause déjeuner même quand tu n’as pas faim ! Fini d’avoir à s’excuser de son retard à cause des bouchons ou des transports ! Oui.. Mais cela demande de bien organiser ses journées de travail, pour ne pas les voir déborder le soir ou les week-end.
Montre toi rigoureux.se avec la gestion de ton emploi du temps, et n’hésite pas à être ferme avec certains de tes clients, qui n’hésiterons parfois pas à tenter de te mettre la pression pour se faire une place dans ton agenda. Si tu n’as pas le temps, c’est non. Sinon, tu risques rapidement de voir ton travail déborder dans tous les recoins de ta vie.
Aménage toi aussi un endroit pour travailler, qui soit fonctionnel et agréable ! Quand tu bosses, fuis les distractions, car même si tu as la possibilité de faire une pause toutes les dix minutes, tu risques de le regretter quand tu sera obligé.e de rattraper le boulot le dimanche ou la nuit !

Fixer ses tarifs avec fermeté

Fixer ses tarifs peut demander pas mal de temps. Mais c’est un travail essentiel à faire en amont, plutôt que de perdre du temps là dessus quand tu sera dans l’urgence. Faire des devis peut-être extrêmement complexe et fastidieux, alors le mieux c’est de préparer dès le début tes tarifs. Selon ton activité, tu peux lister toutes tes prestations et fixer un prix. Si tu ne sais vraiment pas comment faire, tu peux trouver sur internet les moyennes de tarifications des freelances qui font la même activité que toi. Tu peux aussi fixer un taux horaire et évaluer prestation par prestation le temps que tu y passes pour arriver à un tarif.
Une fois que tu les aura fixé, ne te brade pas. Jamais. N’accepte pas des missions payées au lance-pierre, sous couvert de te faire connaitre à tout prix. Ton travail et ton temps mérites le tarif que tu as fixé. Si tu acquiers de nouvelles compétences, par le biais de formations, n’hésite pas à les répercuter sur tes prix !

Connaitre ses obligations légales et comptables

Selon la forme juridique que tu as choisi, tu as diverses obligations. Si tu vises très haut, tu peux tout à fait envisager de faire appel à un comptable pour ne rien oublier et que tout soit fait dans les règles de l’art. Si tu es auto-entrepreneur.e par exemple, tu ne peux pas dépasser un certain plafond par an, et tu dois déclarer mensuellement ou trimestriellement tes gains.
Renseigne toi avec soin sur la forme que tu veux donner à ton projet !

La solitude

Pour bien se préparer avant de se lancer dans l’entrepreneuriat, il faut aussi savoir que quand on travaille de chez soi, il faut être préparé à affronter une certaine solitude. C’en est fini de discuter avec ses collègues, vu que l’on en a plus. Alors il y en a pour qui cela conviendra parfaitement, et puis il y a les autres.
Si l’ambiance bureau te manque, tu peux pallier à ça en te trouvant un espace de co-working par exemple !

Adieu les 35 heures et les congés payés

Quand on travaille pour soi, on a tendance à travailler beaucoup plus. Ce n’est pas parce que les horaires sont plus flexibles que l’on peut faire ce que l’on veut non plus. Quand un entrepreneur ne travaille pas, il ne fait pas d’argent ! C’est aussi pour cela que les congés payé n’existent pas pour un freelance. Si tu prends deux semaines de vacances, personne ne te paye, puisque tu ne travailles pas. Si tu souhaites pouvoir te la couler douce quelques jours, c’est à toi de prévoir en économisant.

Le système de santé

Les systèmes de congés maternités ou d’arrêts maladies pour les entrepreneur.e.s sont vraiment mal fichus alors tu peux considérer que : Tu n’auras pas le droit à un congé maternité comme une salariée. Tu n’auras pas non plus d’arrêt maladie à proprement parler, puisque personne ne te dédommagera pour la perte de ton salaire …

Pour conclure …

Cet article n’a pas pour but de te faire peur, mais ce sont des points qu’il est important de connaître. Si tu as des questions, n’hésite pas à me contacter, en plus de mes activités de graphiste, je fais aussi de l’accompagnement pour tout.e.s les entrepreneur.e.s qui souhaitent se lancer ! Si tu as d’autres conseils pour bien se lancer dans l’entrepreneuriat, n’hésite pas à le partager en commentaire !

Vis pour toi !

5 3 votes
Évaluation de l'article

Mes derniers articles

Bien organiser sa semaine d’entrepreneuse

Bien organiser sa semaine d’entrepreneuse

Septembre est là, et, si on a eu la chance de partir en vacances, on retrouve la valse des tâches. C'est le retour des folles semaines, à jongler entre la préparation des repas, les tâches...

lire plus
Les célébrations de Mabon

Les célébrations de Mabon

Le sabbat de Mabon aura lieu le 21 septembre. La lumière du jour et de la nuit sont parfaitement égales ce jour là. C'est un moment d'équilibre, où l'on commence a préparer l'hiver mais que le...

lire plus
Les sorcières des légendes

Les sorcières des légendes

Je te propose cette semaine un épisode dédié aux sorcières des légendes. Les contes et légendes de sorcières sont monnaie courante dans la littérature, et sous une forme ou une autre, on les...

lire plus

Tu as envie de me parler de ton (futur) projet pour qu’on lui donne ensemble une véritable âme visuelle ?

Prendre RDV pour un appel découverte ✨

Copyright © 2021

Marion PERRIN | Mentions Légales | Politique de Confidentialité | Tous droits réservés